Unité de production

Après la formation, les jeunes filles risquent de retourner sur le trottoir faute d’emploi (travail).

C’est pourquoi, on a eu l’idée de créer une unité de production afin de leur permettre de coudre des accessoires pour les vendre et d’économiser pour développer une activité lucrative indépendante.

+5 ans de formation des orphelin(e)s dans le domaine de la coupe et couture, Esthétique ne semblent pas être suffisants pour s’assurer que la majorité de bénéficiaires de la formation se sentiraient plus au moins autonomes.

Raison pour laquelle nous avons pensé à une Unité de production.

Avec plus de 300 brevetés, Nous avons fait déjà un grand pas nous l’admettons.

Certain(e)s des encadré(e)s se sont fait embauché(e)s, d’autres ont pu se lancer dans une carrière solo et d’autres se sont implicitement retrouvé(e)s dans l’état où ils étaient avant, ce qui déroutait la vision de l’association qui était de venir en aide les personnes vulnérables et de leurs donner une autonomie en les apprenant un métier à souhait parmi nos spécialités.

Donne un poisson à quelqu’un il mangera mais apprend lui à pêcher, il n’aura plus faim


Nous pensons que la mise en place d’une unité de production est justement ce qu’il faut pour empêcher ce résultat non exhaustif. Cela consiste à faire une coopération avec les encadrées en cousant les vêtements, vendre et le payer par rapport à la vente de ces vêtements cousus.